Pharmaceutique & Chimique

Pendant longtemps, l'industrie pharmaceutique et chimique a évolué dans un environnement relativement stable.
Mais depuis peu, elle voit progressivement ses profits se réduire.

Les défis du secteur

Une dichotomie des marchés entre les zones matures et émergentes
En savoir plus
• Les zones matures se caractérisent par une pression de plus en plus forte sur les marges, des marchés en croissance faible, la concentration progressive des clients (centrale d’achats, logistiques, etc.).
• Les zones émergentes vivent une forte croissance des marchés et de la demande, des contraintes règlementaires nécessitant la mise en place de joint-ventures ou de productions locales, et la mise en œuvre de nouveaux modes de distribution.
Une complexité et instabilité
des portefeuilles produits
En savoir plus
Pour la pharmacie, des blockbusters générateurs de marge, mais aussi d'instabilité de revenus, en raison de la chute d'activité liée à la tombée dans le domaine public ou du retrait de produit.
Pour la chimie, des produits et des packagings de plus en plus spécifiques à chaque client.
Une pression accrue sur les prix de vente
En savoir plus
L’intensification de la concurrence (notamment pour les médicaments génériques et OTC) et la pression économique exercée par les états des pays matures (rationalisation des systèmes de santé publics, déremboursements, appels d’offres) pour la pharmacie.
• Alors que la chimie de spécialité conserve des marges appréciables, les commodités subissent la concurrence directe de la Chine et de l’Inde.
Une inflation des coûts liée à…
En savoir plus
L’augmentation des budgets de R&D afin de développer de nouvelles molécules, ainsi que de nouvelles techniques de recherche de plus en plus pointues.
L’orientation de la stratégie vers le Mass Market (nécessité de se positionner en premier sur un marché, budgets de promotion en inflation).
• Les réglementations qui accroissent le nombre de contrôles et les systèmes.
Une nécessité à faire évoluer les organisations
En savoir plus
• Concentration des acteurs à travers des fusions, acquisitions ou prises de participation
• Recentrage sur leur cœur de métier, avec l'externalisation de certaines activités (R&D, fabrication, distribution, etc.)
• Recherche d’effet de taille pour amortir les coûts de R&D, marketing, commerciaux et dégager des synergies industrielles et logistiques
Mondialisation des capacités de production afin de s’adapter au développement des pays émergents
Réorganisation et optimisation des outils industriels et logistiques existants, ainsi que des flux supply-chain

Vos problématiques et nos solutions

    • Mettre en place des politiques de service et de flexibilité différenciées (Service Level Agreement avec les marchés)
    • Rationaliser le portefeuille produit par typologie de marchés (mâture / émergent)
    • Adapter la stratégie de distribution par marché (distribution directe, partenaires, points de stockage, etc.)
    • Prévoir des ventes collaboratives avec les marchés et/ou partenaires distributeurs
    • Intégrer des appels d’offres dans les  prévisions statistiques sur produits matures
    • Adapter une gestion différenciée des prévisions pour les promotions, lancement / fin de vie, « switch » produits
    • Mettre en place le VMI (Vendor Managed Inventory) entre les usines et marchés, avec certains clients  tiers  et distributeurs
    • Améliorer la réactivité et la flexibilité des moyens industriels (réduction des cycles, réduction des horizons fermes, optimisation des tailles de  lots, etc.)
    • Adapter le pilotage des flux et des stocks (flux tirés / poussés, point de découplage  au niveau des principes actifs et semi-finis,  différenciation retardée au conditionnement, etc.)
    • Adapter des politiques de stock aux niveaux de services souhaités et à la réactivité des outils industriels et logistiques
    • Maîtriser l’équilibre long, moyen et court terme entre la demande et les capacités, en alliant une vision  stratégique  (implantations commerciales), économique  (budgets, marges) et service client (taux de service)
    • Synchroniser les sites et marchés autour de  la boucle S&OP (S&OP orienté « marché », plans directeurs de production et de  distribution, etc.)
    • Réduire les coûts complets (achat, commerce, production, logistique, etc.)

Quelques références du secteur

Sanofi

Leo Pharma

bioMérieux

Go Button
My title
My Subtitle

Guillaume Allemand

Responsable Pharmaceutique & Chimique

Associé dirigeant du cabinet, Guillaume intervient plus particulièrement dans les secteurs des sciences de la vie, de l’industrie pharmaceutique, et de la chimie. Durant sa carrière, il a piloté de nombreux projets de transformation et accompagné le changement auprès de grands groupes et ETI, du diagnostic à la mise en œuvre opérationnelle des solutions. Guillaume est intervenu récemment auprès d’acteurs variés  du secteur comme Aguettant, BayerCropsciences, BioMerieux, Expanscience, Galderma, MSD (Merck Sharp & Dohme), Novacyl, le groupe Sanofi (activités chimique, pharmaceutiques et vaccins), Solvay (activité chimique) ou 3iNature.

EnglishFrench