Accueil > Actualités

Actualités

09/06/2017

Lundi 05 juin, Citwell s'est positionné à la 3e place du classement 

de la compétition The Fresh Connection, dans la catégorie "Trainer".


A l'issue de 3 rounds et face à une cinquantaine d'équipes internationales, Citwell a su se démarquer grâce à une cohésion et un esprit d'équipe affirmés, ainsi qu'une parfaite connaissance des enjeux et rôles clés de la supply chain en entreprise.

Depuis de nombreuses années, Citwell est un trainer affilié Fapics, association française de supply chain management, pour la formation The Fresh Connection en France.

 

"Plus qu'une compétition, c'est un véritable moment de team builiding que nous avons partagé dans un climat ludique et convivial. Pris au jeu et compétiteurs dans l'âme, notre envie de terminer premier augmentait, au fur et à mesure que notre score montait. Confrontés à des nouvelles problématiques de e-commerce, nous avons été séduits par les nouveaux "scénarios"proposés par le serious game The Fresh Connection." raconte Benoît Graux, consultant et membre de l'équipe Citwell.

Citwell finaliste the fresh connection trainerScore final enregistré par l'équipe Citwell sur les 3 rounds.

 

Nous tenons à féliciter Selco Consulting et Fapics, organisateur de la finale France et grand vainqueur du poule trainers monde !

 

Déterminée à prendre sa revanche et à rafler la première place du podium, l'équipe Citwell sera au rendez-vous pour participer à la compétition The Fresh Connection des trainers 2018.

 


 

The Fresh Connection est un simulateur basé sur les meilleures pratiques  internationales de gestion de la chaîne d'approvisionnement à partir de situations réelles. Ce digital serious game permet de simuler en ligne le redressement d’une entreprise en difficulté par le management de sa chaîne logistique. 

 

Ne manquez pas la finale française du challenge international le 6 juillet 2017 à l’école centrale de Lyon à l'occasion du congrès Fapics avec en special guest : la communauté Demand Driven MRP internationale. 

L'équipe qui gagnera, disputera la finale internationale le 28 septembre à Lisbonne au Portugal.

 

09/06/2017

L’industrie aéronautique et spatiale est confrontée à des défis économiques, technologiques et environnementaux de grande ampleur sur l’ensemble des segments de sa chaîne de valeur : expansion du marché du transport aérien, concurrence accrue des pays émergents, adaptabilité de la production aux besoins, économie des matières premières et réduction des cycles de développement et des délais de fabrication.

 

FACE À UNE RECOMPOSITION RAPIDE DE LA CHAÎNE DE VALEUR,

QUELLES SONT LES TECHNOLOGIES 4.0 LES PLUS PROMETTEUSES ?

 

Lancé en 2010, le concept du 4.0 promet la 4e révolution industrielle avec l’avènement de l’Internet des objets, des systèmes cyber-physiques et des usines intelligentes. L’industrie 4.0 offre un nouveau mode d’organisation de l’entreprise, en regroupant de nombreuses technologies, à des niveaux variables de maturité : la réalité augmentée, l’utilisation du Big data dans les modèles prédictifs et l’exploitation en temps réel des données clients, l’usine modulaire, les machines connectées…Qu’elles prennent la forme d’améliorations continues ou de ruptures fortes, les innovations technologiques se préparent dès à présent en recherche et développement, pour atteindrel’excellence industrielle 4.0.

 

La fabrication additive dont l’utilisation est la plus répandue dans le secteur, trouve déjà de nombreux exemples d’applications : prototypage, pièces de rechange, pièces à géométrie complexe, outillages…

La productivité des tâches peut désormais être améliorée grâce à la cobotique (bras robotisés collaboratifs, exosquelettes). Une complète automatisation de la tâche est possible puisque l’homme est assisté par un robot sur des actions fastidieuses et récurrentes. Cette technologie diminue la pénibilité au travail et assure le confort ainsi que la sécurité des opérateurs en fiabilisant la production. Sur la chaîne de montage de l’A380, les robots collaboratifs aident depuis 2014 au rivetage des pièces, en support des opérateurs.        

Robot collaboratif Hiro - © AirbusRobot collaboratif Hiro - © Airbus

 

   

Nouvelle méthode de planification orientée flux, le DDMRP (Demand Driven Material Requirements Planning) permet de couvrir les variations du besoin client et les délais fournisseurs, par le positionnement de buffers à des points clés.

En utilisant les débits réels plutôt que les délais théoriques,le DDMRP met les difficultés de fabrication et boucles de reprise qualité sous contrôle.

 

L’utilisation de la RFID (Radio Frequency Identification), technologie d’identification automatique et sans contact, profite à la traçabilité des pièces grâce à un système de localisation en temps réel des en-cours.

 

Toutes ces technologies apportent des opportunités d’amélioration de la performance opérationnelle et offrent de nouvelles sources d’économie pour relever les défis d’une industrie aéronautique et spatiale toujours plus exigeante. Encore peu démocratisées et parfois coûteuses, les solutions 4.0 nécessitent plus que jamais la réalisation d’un diagnostic des enjeux et le recours à un outil d’aide à la décision en fonction de votre positionnement et de vos objectifs. Enfin, les Hommes, placés au coeur de ces dispositifs technologiques devront faire l’objet d’une attention particulière, aussi bien en termes de formation que de conduite du changement. Cela facilitera un déploiement rapide et une réalisation des gains escomptés.

07/06/2017

Cette année, l’équipe Citwell participera à la 7ème édition

des 10KM de L’Equipe dimanche 11 juin !

 

A partir de 8h30, suivez la course en direct sur Twitter avec le hashtag #wearecitwell 

02/05/2017

SLN, filiale du Groupe Eramet, a lancé en 2015 un projet ambitieux de transformation Supply Chain axé sur la digitalisation de 4 000 unités industrielles et 60 000 pièces de maintenance. Ces références sont dédiées à l’intendance quotidienne de l’usine de production du ferronickel à Nouméa et de 5 sites miniers, basés en Nouvelle Calédonie. Contraintes environnementales, positionnement géographique  insulaire, pression incessante des matières premières : comment pérenniser l’optimisation des performances et atteindre l’excellence de la Supply Chain ? Patrick Guillon, Supply Chain Manager SLN, a accepté de répondre à nos questions pour cette nouvelle voix du client…

Autres actualités

  Pour répondre à la demande d’un marché de plus en plus exigeant ... Lire la suite
Après quelques mois d'absence, nous sommes heureux de vous présenter la ... Lire la suite
Les nouvelles technologies tombent à point : dans un contexte économique morose, ... Lire la suite